Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

iLife, c'est quoi ?

Publié le par Macswitcher

iLife est la suite de logiciels créatifs pré-installée sur tous les Macs. Elle est composée de 5 logiciels utilisables dès le déballage de votre Mac ! :

iPhoto : permet de classer vos photos, de les trier, de la grouper par évènement par simple glisser-déposer, mais aussi de retrouver des photos pas la reconnaissance des visages, de les identifier par lieux, en fonction de l'endroit où les photos ont été prises.
iPhoto est également idéal pour retoucher les photos, les recadrer, supprimer les yeux rouges, modifier l'éclairage, les couleurs, le contraste... bref, toutes les fonctions de base de la retouche photo.

Visite guidée sur le site d'Apple

iMovie : livré depuis 1996 sur les premiers iMacs, iMovie a énormément évolué, et vous permet de faire du montage vidéo quasi-pro avec effets, enchaînements, musique, titrages etc...

Visite guidée de iMovie sur le site d'Apple

GarageBand : Apprenez à jouer du piano ou de la guitare ! les touches du clavier permettent de simuler un clavier de piano, et vous pouvez choisir parmi de très nombreux instruments. Très rapidement, le clavier simulé (1 octave) sera trop court pour accompagner votre enfant qui apprend la guitare au conservatoire, et vous irez choisir un clavier USB, qui sera automatiquement reconnu ! De plus, vous pourrez enregistrer vos oeuvres, et même corriger les fausses notes de votre création, qui auront été enregistrées directement sur une portée !!

Visite guidée de GarageBand sur le site d'Apple

iWeb : Permet de concevoir un site Web pour partager photos, clips vidéos, encore un fois par simple glisser-dépasser, et de le publier sur la toile. Par défaut, il faut avoir un compte en ligne chez Apple, mais on peut contourner cette restriction et publier son site sur n'importe quel hébergeur. Les puristes n'aiment pas trop la lourdeur du code généré par ce logiciel, il pose quelques problèmes avec certains navigateurs, mais bon...

Visite guidée d'iWeb sur le site d'Apple

iDVD : Créez votre propres DVDs en moins de temps qu'il ne le faut pour le dire. Vos créations iMovies une fois montées sont automatiquement reconnues en iDVD (qu'on peut d'ailleurs lancer depuis iMovie afin de graver son projet). Vous créez très simplement des boutons animés pour le chapitrage, et vous pouvez ainsi réaliser un DVD de qualité pro ! (tout dépendra finalement de la qualité de votre film...)

Visite guidée de iDVD sur le site d'Apple
   
    overview hero1 image20090106

Un autre logiciel est également installé sur votre Mac et interfacé avec cette suite iLife : il s'agit bien sûr de iTunes, le catalogueur et encodeur de musique. Contrairement à la suite iLife, iTunes est aussi disponible pour PC, car iTunes gère les iPods et le célèbre iTunes Music Store.

iTunes sur le site d'Apple

Mais depuis iMovie par exemple, vous avez accès à la musique stockée dans iTunes pour sonoriser vos films avec vos MP3 ou vos créations GarageBand.

Pour tester l'interface des logiciels Apple sans Mac, téléchargez donc iTunes ! c'est ici

Vous pouvez également télécharger sur PC le logiciel Safari, qui permet de surfer sur Internet de façon bien plus rapide que Internet Explorer, en bénéficiant de l'interface élégante des logiciels Apple  
+ d'infos et téléchargement ici

Voir les commentaires

Récupérer les contenus du web

Publié le par Macswitcher

D'une simple image, à une vidéo, en passant par les jeux flash que l'on trouve sur internet, on peut tout récupérer et utiliser sur son Mac. Voici comment pas-à-pas sur Macgénération

Voir les commentaires

Les équivalences logicielles Mac/PC

Publié le par Macswitcher

Pour en savoir plus sur les logiciels que vous avez sur votre PC et leur équivalent sur Mac, voici un excellent tutoriel publié par MacGeneration. Un bon moyen de s'y retrouver rapidement lorsqu'on a switché !
Les équivalences logicielles 

Voir les commentaires

Guide d'achat Mac

Publié le par Macswitcher

Pour tout savoir sur votre prochaine machine, MacGénération a publié un guide d'achat très complet : il est ici

Voir les commentaires

Transférer vos données de PC à Mac avec Parallels

Publié le par Macswitcher

Si vous souhaitez continuer à utiliser Windows, sur votre nouveau Mac, vous avec peut-être choisi la solution proposée par Parallels Desktop (voir l'article "Utiliser Windows sur Mac").

Il faut savoir que Parallels a développé une solution dédiés aux switchers : la "Switch to Mac Editio" qui comme son nom l'indique, aide l'utilisateur à transférer ses données du PC vers le nouveau Mac équipé de Parallels et Windows.
Elle contient une vidéo pas-à-pas.

Un article très complet vous présente la "procédure de switch assistée ! " ici 

    parallels-windows7

Voir les commentaires

Une petite histoire d'Apple en 10 étapes

Publié le par Macswitcher

La renommée mondiale d’Apple est finalement assez récente, et date des succès des iPods, puis des iPhones.

Mais Apple est née il ya 25 ans, sur une idée simple : rendre l’informatique accessible pour tous. A l’époque, Windows n’existait pas, on parlait de DOS et autres systèmes réservés aux experts.

Le premier Mac a vu le jour en 1984. Il faisait suite aux premiers ordinateurs de la marque : les Apple I, Apple II et Lisa. Le Lisa était le premier à posséder une souris et un interface à fenêtres.  

lisa1lisa2

Steve Jobs et le Lisa, du nom de sa fille... Lisa

1. Steve Jobs et Steve Wozniak : « les 2 Steve »

Les 2 Steve se rencontrent en 1969 à l’Université et ont un point commun : la passion pour la technologie. Ils créent la société Apple Computer en 1976

2. La visite du centre de recherche de Xerox

Les chercheurs de ce centre sont à l’origine de l’invention de la souris et de « l’interface graphique » en 1979. Jobs, invité à visiter ce centre, y voit immédiatement « l’avenir de l’informatique ». Le management de Xerox ne voyant aucun intérêt (!!) à cette découverte, autorise Apple à accéder à ces recherches en échange d’actions Apple.

3. 1984

5 ans plus tard, testé sur le Lisa, le premier système d'exploitation graphique, piloté avec une souris et des fenêtres, est au point. le Macintosh est prêt à être mis sur le marché. 

Mac128


Déjà génial dans son approche marketing, Jobs lance le Mac à la finale du Superbowl, par une publicité restée célèbre, dirigée par Ridley Scott, et basée sur le livre « 1984 » de Huxley, qui prévoyait un monde uniforme et ultra contrôlé (« Big Brother »)
 

 

 

4. Pagemaker, Word et Excel

Le succès d'un système, ce sont ses applications.

Jobs, sûr de son produit, demande à un certain Bill Gates de développer un tableur graphique, piloté à la souris. En effet, le tableur est un des usages majeurs de l’informatique d’alors.

Pagemaker est aussi une révolution : pour la première fois, on peut « monter » un document combinant des textes, des graphiques, des polices de caractères différentes, et visualiser le résultat à l’écran : c’est le fameux WISIWIG (What you see is what you get)

5. Les processeurs PowerPC

Jusqu’alors « motorisé » par des processeurs Motorola, Apple développe en 1994, en partenariat avec Motorola et IBM , de nouveaux processeurs, et un nouvelle architecture, appelée RISC, qui utilise moins de code informatique que les processeurs existants développés par Intel notamment (les CISC). En PC, nous sommes à l’époque des 386, 486…

6. Le grand retour de Steve Jobs

En 1997, Apple est au bord de la faillite. Microsoft a gagné la bataille des systèmes d’exploitation en copiant MacOS et son interface graphique (fenêtres, ascenseurs, menus déroulants). Un long procès de 10 ans a eu lieu entre Apple et Microsoft, Jobs a été viré d’Apple par John Sculley, qu’il avait pourtant lui-même recruté, la gamme est vieillissante et chère… Le Board d’Apple rappelle alors Jobs à la rescousse. Entre temps, en 1985, ce dernier avait créé un nouveau système d’exploitation Unix appelé « NeXt », et racheté à Georges Lucas, un studio de création de films d’animation, Pixar. Le tout premier dessin animé « tout numérique » était sorti (Toy Story).

7. L’iMac

Jobs décide de révolutionner Apple . Il veut aussi retourner aux idées originelles d’Apple : un ordinateur tout-en-un, compact, simple et esthétique. Il présent aussi que l’Internet, tout juste naissant, va devenir incontournable dans les années à venir. Il prend d’autres paris tout aussi fous pour l’époque : l’abandon de la disquette, et l’abandon des prises d’ordinateurs (les ports série et parallèle qui équipent alors 100% des PC), pour un nouveau type de prise : l’USB

JobsiMac.gif

 

Ce sera l’iMac, avec son design révolutionnaire, et le « i » pour internet. Le slogan : 2 prises (le secteur et la prise téléphonique) et vous êtes connectés !
 

 

8. MacOSX

Il fait racheter sa société NeXt, par Apple, afin de proposer un nouveau système d’exploitation aux Macs. En mars 2001 sort donc MacOSX 10.0, basé sur NeXt, il est sûr et puissant, et est conçu sur une base Unix, celle utilisée sur la plupart des grands ordinateurs centraux et des serveurs.

9. L’iPod et l’iPhone

L’iMac fait son chemin. Avec des processeurs toujours plus puissants. Au G3, succèdent les G4 et le G5. Les portables sont tout aussi révolutionnaires et esthétiques. De façon presque confidentielle, Apple sort un périphérique pour ses ordinateurs, en 2001. Il s’agit de l’iPod, pour stocker la musique. Le fameux format MP3 vient d’être inventé, et la numérisation de la musique est en marche.  Très vite, Jobs comprend que l’iPod sera le cheval de troie pour reconquérir le marché de l’informatique personnelle. Il adapte donc l’iPod et son logiciel, iTunes pour les PCs. Aujourd’hui, nous en sommes à la 6e génération d’iPods

10. les IntelMacs

Nouvelle révolution pour Apple : l’abandon des processeurs « G » de Motorola pour Intel. Jobs sent de IBM n’évolue pas assez vite, et n’est par exemple pas capable d’adapter son G5 pour les portables. Il chauffe trop, consomme trop. Intel a un plan de croissance à plusieurs années, qui impressionne Jobs. Par ailleurs, Paul Otellini, le patron d’Intel est un fan d’Apple, et propose de réserver ses nouveaux processeurs en priorité à Apple. C’est est fait. En 2005, Apple bascule sur Intel. Dès janvier 2006, le premier portable MacBook Pro, sort avec un processeur Intel.

Et maintenant…

Etant donné qu’Intel équipe tous les PCs du marché, les Macs peuvent désormais faire tourner Windows aussi bien que MacOS, convertissant de plus en plus d’anciens PCistes au Mac : les « switchers » . en quatre ans, la part de marché du Mac est passée de 3% à 12% aux USA et même à 50% au Japon, et chaque trimestre de ventes dépasse le précédent. Si bien qu’Apple Computer Inc. s’est rebaptisée Apple Inc. L’année dernière, pour mieux coller à sa réalité : Apple n’est plus seulement un acteur informatique, mais une société d’électronique grand public, opérant aussi bien dans les ordinateurs, que dans la téléphonie mobile, la musique, la vidéo, le commerce numérique,…

Voir les commentaires

La presse Mac

Publié le par Macswitcher

Bon. Vous aviez l'habitude d'acheter des journaux informatiques pour progresser sur PC.
Quel est le choix sur Mac ?

Tout d'abord, vous pouvez commencer par télécharger le gratuit iPomme, qui est très accessible pour les débutants, et très bien fait !!    iPomme 

Ensuite, il existe une presse dédiée au Mac : Le meilleur journal en kiosque est sans conteste A Vos MAc. Un ton un peu décalé, beaucoup d'humour, il est très agréable à lire, bourré de trucs et d'astuces simples, et de tests logiciels. Le site du journal regroupe aussi une énorme liste de logiciels gratuits pour Macs : A Vos Macs 

SVM a aussi sa déclinaison Mac : SVMMac avec en plus des vidéos

Un excellent journal, très design, très "Mac Spirit" : iCreate. Son intérêt : propose de articles pas-à-pas avec beaucoup de photos d'écran. Très didactique.

MacWorld ressemble beaucoup à SVM 

Enfin, l'excellent
Vous et Votre Mac, également rempli de trucs et petits logiciels trouvés sur Internet. Toutes les démos et tests sont réalisés par les rédacteur en chef...

Bref, de quoi devenir rapidement un expert ! 

Voir les commentaires

Quelle version de MacOS dois-je choisir ?

Publié le par Macswitcher

Depuis 2000, la version "X" du système a fait suite à la version 9 qui était vieillissante et limitée.
le "X" signifie à la fois "version 10" et "version Unix".
En effet, MacOS (Mac Operating System) est un sytème Unix, très puissant, présent sur les grands systèmes et serveurs informatiques, qui est aussi à la base des systèmes "Linux" que l'on trouve à présent sur les PC.
Ceci explique que les logiciels Unix, (comme Gimp) tournent sur Mac. La gestion du système est aussi similaire
(gestion de comptes utilisateurs, etc...)

Depuis 2006, tous les Macs sont équipés de processeurs Intel (comme les PCs)

Sur Mac, il n'y a pas de versions "home", "familiale", "premium" ou "professional" ou "Ultimate"
Il n'y en a qu'une : MacOSX !

Ensuite, il y a des numéros de version, comme sur PC

Il faut faire attention au type de processeur présent dans le Mac, si l'on achète un Mac d'occasion.
Sur les processeurs PowerPC (processeurs G3, G4, G5) , on devra s'arrêter à la version 10.4 du système.
les 10.5 et 10.6 ne tournent pas.

Enfin, il faut savoir que l'installation de Windows sur le Mac n'est possible qu'avec les processeurs Intel.
on peut installer le "dual-boot" avec 10.5 (choix de Windows ou MacOS au démarrage du Mac). Idem pour
iutiliser MacOS et Windows en même temps (voir l'article "utiliser Windows sur un Mac")

Sur PC, on trouve essentiellement :
Windows XP
Windows XP SP1
Windows XP SP2
Windows XP SP3
Windows Vista
Windows Vista SP1
Windows 7
Toutes ces versions ont des "sous-versions" plus ou moins bridées (de "Home edition" à "Ultimate")

Sur MAC on trouve principalement les versions X, affublées d'un "nom de code" (un félin pour le moment)
Mac OSX 10.3 "Jaguar"
Mac OSX 10.4 "Tiger"
Mac OSX 10.5 "Leopard"
Mac OSX 10.6 "Snow Leopard"
chacune apportant son lot de nouveautés. la dernière, "snow leopard" est presque identique à la précédente, mais
optimisée, et donc plus légère (6 Go de moins !!) et plus rapide !!




Voir les commentaires